Rich Irene

Publié le par Mémoires de Guerre

Irene Rich est une actrice américaine, née Irene Luther à Buffalo (État de New York) le 13 octobre 1891, décédée à Hope Ranch (Californie) le 22 avril 1988. 

Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene
Rich Irene

Irene Rich débute au cinéma en 1918 et sera très active durant la période du muet. Après le passage au parlant, elle poursuit sa carrière à l'écran jusqu'en 1948, apparaissant en tout dans cent-douze films américains. Au théâtre, elle joue deux fois à Broadway, dans une pièce en 1935, puis dans une comédie musicale à succès de 1948 à 1950 (année où elle se retire définitivement). En outre, dans les années 1930 et 1940, elle participe régulièrement à des émissions et shows radiophoniques. C'est pourquoi deux étoiles lui sont dédiées sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard, l'une au titre de ses activités à la radio, l'autre pour sa contribution au cinéma.

Filmographie

  • 1918 : A Desert Wooing de Jerome Storm (petit rôle non-crédité)
  • 1918 : A Law unto Herself de Wallace Worsley
  • 1919 : The Lone Star Ranger de J. Gordon Edwards
  • 1919 : The Blue Bonnet de Louis Chaudet
  • 1919 : The Spite Bride de Charles Giblyn
  • 1919 : Wolves of the Night de J. Gordon Edwards
  • 1920 : Water, Water Everywhere de Clarence G. Badger
  • 1920 : The Street called Straight de Wallace Worsley
  • 1920 : Jes' call me Jim de Clarence G. Badger
  • 1920 : Stop Thief d'Harry Beaumont
  • 1920 : Just Out of College d'Alfred E. Green
  • 1920 : The Stranger Boarder de Clarence G. Badger
  • 1920 : Godless Men de Reginald Barker
  • 1921 : A Voice in the Dark de Frank Lloyd
  • 1921 : The Poverty of Riches de Reginald Barker
  • 1921 : Boys will be Boys de Clarence G. Badger
  • 1921 : A Tale of Two Worlds de Frank Lloyd
  • 1921 : Desperate Trails de John Ford
  • 1921 : The Invisible Power de Frank Lloyd
  • 1922 : The Call of Home de Louis J. Gasnier
  • 1922 : A Fool there was d'Emmett J. Flynn
  • 1922 : Brawn of the North de Laurence Trimble
  • 1922 : One Clear call de John M. Stahl
  • 1922 : The Trap de Robert Thornby
  • 1922 : The Roopin' Fool de Clarence G. Badger
  • 1923 : Defying Destiny de Louis Chaudet
  • 1923 : Michael O'Halloran de James Leo Meehan
  • 1923 : Dangerous Trails d'Alan James
  • 1923 : Rosita d'Ernst Lubitsch et Raoul Walsh
  • 1923 : Brass de Sidney Franklin
  • 1923 : Lucretia Lombard de Jack Conway
  • 1923 : Boy of Mine de William Beaudine
  • 1924 : A Woman who sinned de Finis Fox
  • 1924 : Behold this Woman de James Stuart Blackton
  • 1924 : Being Respectable de Phil Rosen
  • 1924 : Cytherea de George Fitzmaurice
  • 1924 : Beau Brummel d'Harry Beaumont
  • 1924 : Captain January d'Edward F. Cline
  • 1924 : This Woman de Phil Rosen
  • 1924 : A Lost Lady, de Harry Beaumont
  • 1925 : Compromise d'Alan Crosland
  • 1925 : L'Éventail de Lady Windermere (Lady Windermere's Fan) d'Ernst Lubitsch
  • 1925 : Eve's Lover de Roy Del Ruth
  • 1926 : The Honeymoon Express de James Flood et Ernst Lubitsch
  • 1927 : Dearie d'Archie Mayo
  • 1927 : The Desired Woman de Michael Curtiz
  • 1927 : The Silver Slave d'Howard Bretherton
  • 1928 : Powder my Back de Roy Del Ruth
  • 1928 : Perfect Crime de Bert Glennon
  • 1928 : Beware of married Men d'Archie Mayo
  • 1928 : Women they talk about de Lloyd Bacon
  • 1928 : Craig's Wife de William C. de Mille
  • 1929 : Shanghai Rose de Scott Pembroke
  • 1929 : They Had to See Paris de Frank Borzage : Idy Peters
  • 1929 : The Exalted Flapper de James Tinling
  • 1929 : Daughters of Desire de Burton L. King
  • 1930 : So this is London de John G. Blystone
  • 1931 : The Mad Parade de William Beaudine
  • 1931 : Five and Ten de Robert Z. Leonard
  • 1931 : Strangers may kiss de George Fitzmaurice
  • 1931 : Le Champion (The Champ) de King Vidor
  • 1931 : Beau Ideal d'Herbert Brenon
  • 1931 : Wicked d'Allan Dwan
  • 1931 : Father's Son de William Beaudine
  • 1932 : Manhattan Tower de Frank R. Strayer
  • 1932 : Down to Earth de David Butler
  • 1938 : Cet âge ingrat (That Certain Age) d'Edward Ludwig
  • 1939 : Everybody's Hobby de William C. McGann
  • 1940 : The Lady in Question de Charles Vidor
  • 1940 : La Tempête qui tue (The Mortal Storm) de Frank Borzage
  • 1940 : Keeping Company de S. Sylvan Simon
  • 1940 : Queen of the Yukon de Phil Rosen
  • 1941 : Three Sons o' Guns de Benjamin Stoloff
  • 1942 : This Time for Keeps de Charles Reisner
  • 1947 : L'Ange et le Mauvais Garçon (Angel and the Badman) de James Edward Grant
  • 1947 : Calendar Girl d'Allan Dwan
  • 1947 : La Nouvelle-Orléans (New Orleans) d'Arthur Lubin
  • 1948 : Le Massacre de Fort Apache (Fort Apache) de John Ford
  • 1948 : Jeanne d'Arc (Joan of Arc) de Victor Fleming

Théâtre à Broadway

  • 1935 : Seven Keys to Baldpate, pièce adaptée par George M. Cohan, d'après Earl Derr Biggers, avec Walter Hampden, Josephine Hull, George M. Cohan
  • 1948-1950 : As the Girls go, comédie musicale produite par Michael Todd, musique de Jimmy McHugh, lyrics d'Harold Adamson, livret de William Roos

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article