Lualdi Antonella

Publié le par Mémoires de Guerre

Antonella Lualdi, née Antonietta De Pascale le 6 juillet 1931 à Beyrouth, au Liban, est une actrice italienne.

Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella
Lualdi Antonella

Elle naît à Beyrouth le 6 juillet 1931, son père, ingénieur civil italien, y étant chargé de la construction d'un pont et ayant épousé une Libanaise d'origine grecque. Elle y grandit en parlant couramment l'arabe, le français et l'italien. Après quelques essais au théâtre pendant cinq ans, elle commence dans un film musical Signorinella (1949) ; puis la même année elle joue dans Canzoni per le strade. Elle est immédiatement considérée comme une star au rang de Lucia Bosé et de Gina Lollobrigida. Dans les années 1950 elle participe à certains succès, tels Miracolo a Viggiù (1951), Ha fatto 13 (1951), La cieca di Sorrento (1952), È arrivato l'accordatore (1952), Le manteau (Il cappotto, 1952) d'Alberto Lattuada et surtout Les Vitelloni (1953) de Federico Fellini sur le tournage duquel elle rencontre Franco Interlenghi, qu'elle épouse en 1955. De cette union naissent deux filles : Antonella Interlenghi, qui devient actrice à son tour, et Stella qui a participé au film Top Crack (1967).

Ils jouent tous deux dans plusieurs productions : Il più comico spettacolo del mondo (1953), Pietà per chi cade (1954) et Gli innamorati (1955). Elle travaille aussi sans son époux : A Parigi in vacanza (1957), Pères et fils (Padri e figli, 1957) de Mario Monicelli, Il colore della pelle (1959), I delfini (1960), Appuntamento ad Ischia (1960), Le désordre (Il disordine, 1962) avec Alida Valli. Elle joue Gli imbroglioni (1963), Se permettete parliamo di donne d'Ettore Scola (1964) avec Vittorio Gassman, Comizi d'amore (1965) de Pier Paolo Pasolini, Made in Italy (1965) de Nanni Loy et Un caso di coscienza (1970) de Gianni Grimaldi. Après les années 1970, elle n'obtient plus beaucoup de rôles de relief, sauf La terrazza (1980) de Scola et Tutti gli uomini di Sara (1992). En 1992, elle est engagée pour interpréter le rôle de Lucia Cordier, l`épouse d'un commissaire de police, dans la série télévisée Les Cordier, juge et flic aux côtés de Pierre Mondy.

Filmographie 

  • 1949 : Signorinella, de Mario Mattoli
  • 1950 : Pour l'amour du ciel (È più facile che un camello…), de Luigi Zampa
  • 1951 : Son dernier verdict, (L'Ultima sentenza) de Mario Bonnard
  • 1952 : Adorables Créatures, de Christian-Jaque
  • 1952 : Le Manteau (Il Cappotto), d'Alberto Lattuada
  • 1952 : Les Enfants ne sont pas à vendre, de Mario Bonnard
  • 1952 : Histoires interdites (Tre storie proibite), de Augusto Genina
  • 1953 : The Story of William Tell, de Jack Cardiff (court métrage)
  • 1953 : Pardonne-moi... (Perdonami!), de Mario Costa
  • 1953 : La Fille du régiment (Die Tochter der Kompanie), de Géza von Bolváry
  • 1954 : La Chronique des pauvres amants (Cronache di poveri amanti), de Carlo Lizzani
  • 1954 : Amours d'une moitié de siècle (Amori di mezzo secolo) épisode Napoli 43, de Roberto Rossellini
  • 1954 : Pitié pour celle qui tombe (Pietà per chi cade), de Mario Costa
  • 1954 : Prisonnière des ténèbres (La cieca di Sorrento), de Giacomo Gentilomo
  • 1954 : Repris de justice (Avanzi di galera), de Vittorio Cottafavi
  • 1954 : Le Rouge et le Noir, de Claude Autant-Lara
  • 1955 : Les Amoureux (Gli Innamorati), de Mauro Bolognini
  • 1955 : Le Souffle de la liberté (Andrea Chenier), de Clemente Fracassi
  • 1956 : Nos plus belles années (I giorni più belli), de Mario Mattoli
  • 1957 : Pères et fils (Padri e figli), de Mario Monicelli
  • 1957 : Méfiez-vous fillettes, de Yves Allégret
  • 1958 : Les Jeunes Maris (Giovanni mariti), de Mauro Bolognini
  • 1958 : Le ciel brûle (Il cielo brucia), de Giuseppe Masini
  • 1958 : Mon coquin de père de Georges Lacombe
  • 1958 : Une vie, de Alexandre Astruc
  • 1958 : Polikouschka (Polikuschaka), de Carmine Gallone
  • 1959 : Délit de fuite, de Bernard Borderie
  • 1959 : J'irai cracher sur vos tombes, de Michel Gast et Christian Marquand
  • 1959 : Les Garçons (La Notte brava), de Mauro Bolognini
  • 1959 : Match contre la mort, de Claude Bernard-Aubert
  • 1959 : À double tour, de Claude Chabrol
  • 1960 : Les Dauphins (I delfini), de Francesco Maselli
  • 1960 : Je cherche une maman (Appuntamento a Ischia), de Mario Mattoli
  • 1961 : Les Mongols (I Mongolie), d'André De Toth et Leopoldo Savona
  • 1962 : Le Désordre (Il Disordine) de Franco Brusati
  • 1962 : Les Titans (Arrivano i titani), de Duccio Tessari
  • 1963 : Le Jour le plus court (Il giorno piu corto) de Bruno Corbucci
  • 1963 : La Rue des amours faciles (Via Margutta) de Mario Camerini
  • 1964 : Les Possédées du démon (Delitto allo specchio) de Jean Josipovici et Ambrogio Molteni
  • 1964 : Le Repas des fauves, de Christian-Jaque
  • 1964 : Parlons femmes (Se Permettete parliamo di donne) de Ettore Scola
  • 1964 : Les Fils du Cid (I cento cavalieri) de Vittorio Cottafavi
  • 1965 : L'Enfant du cirque (Il figlio del circo) de Sergio Grieco
  • 1966 : Surcouf, le tigre des sept mers (Surcouf, l'eroe dei sette mari), de Sergio Bergonzelli et Roy Rowland
  • 1966 : Go, go, play-boy (Bel Ami 2000 oder Wie verführt man einen Playboy?) de Michael Pfleghar
  • 1966 : Tonnerre sur l'océan Indien (Il Grando colpo di Surcouf) de Sergio Bergonzelli et Roy Rowland
  • 1974 : Vincent, François, Paul... et les autres, de Claude Sautet
  • 1985 : Une épine dans le cœur d'Alberto Lattuada
  • 1989 : Diritto di vivere de Edmund Purdom
  • 1994 : Néfertiti, la fille du soleil (Nefertiti, figlia del sole) de Guy Gilles
  • 2010 : La bella società de Gian Paolo Cugno

Télévision

  • 1969 : D'Artagnan de Claude Barma : Milady de Winter
  • 1973 : Lucien Leuwen, téléfilm de Claude Autant-Lara : Madame d'Hocquincourt
  • 1978 : La Corde au cou de Marcel Moussy (série télévisée) : Comtesse de Claudieuse
  • 1978 : Les Eygletière de René Lucot & Louis A. Pascal (série télévisée) : Carole
  • 1988 : Guerra di spie de Duccio Tessari
  • 1991 : Tango Bar (Téléfilm) : Tanya
  • 1994 : Chèques en boîte de Nicolas Gessner : Yvonne
  • 2000 : On n'a qu'une vie de Jacques Deray
  • 1992 - 2005 : Les Cordier, juge et flic - saisons 1 à 13 (plusieurs réalisateurs) : Lucia Cordier
  • 2005 - 2007 : Commissaire Cordier (plusieurs réalisateurs) : Lucia Cordier

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article