Camp de Royallieu

Publié le par Roger Cousin

Le camp de Royallieu (Frontstalag 122) à Compiègne (Oise) en France était un camp de transit et d'internement nazi ouvert de juin 1941 à août 1944. 

Camp de Royallieu

La publication, en 2008, de la première étude historique réalisée sur le camp d'internement de Royallieu, a enfin permis d'établir et de faire connaître son histoire. Jusqu'ici peu connu, ce camp fut pourtant l'un des plus importants rouages du système totalitaire et génocidaire sur le sol français. Plus de 54 000 Juifs, résistants, militants syndicaux et politiques, civils raflés, y ont été internés.

50 000 d'entre eux ont été déportés dans les camps de concentration et d'extermination d'AuschwitzRavensbrückBuchenwaldDachauSachsenhausenMauthausenNeuengamme. Le Frontstalag 122 s'est caractérisé notamment par l'internement et la déportation des « politiques » et personnalités « otages » : communistes, syndicalistes, résistants et civils. Le « camp C », ou le camp juif, tenu au secret, était déjà, vu les conditions d'internement qui y régnaient, un lieu d'extermination par la faim et la maladie.

Devenu « quartier Royallieu » après la guerre, ce camp a servi de centre d'instruction (CI) de l'Armée de l'Air pour les appelés du contingent dans la fin des années 1950 et au delà. Formé au combat militaire terrestre en 60 à 70 jours, chaque contingent d'appelés d'environ 1000 recrues par trimestre quittait ce centre d'entraînement à l'issue de la formation. Les appelés de chaque contingent étaient alors dispersés dans les diverses Bases Aériennes (BA) tant en France qu'en Algérie.

Il a ensuite hébergé le 58e régiment de commandement et de transmissions dans les années 1970 et le 51e régiment de transmissions dans les années 1980. L'Armée se retirant, un Mémorial de l'internement et de la déportation a pu être créé dans les trois bâtiments conservés du site. Il a été inauguré et ouvert au public le samedi 23 février 2008.

Détenus connus

  • Jean-Bernard Badaire
  • Anne-Marie Bauer
  • René Boulanger
  • Claude Bourdet
  • Léon Bronchart
  • André Clavé
  • Charlotte Delbo
  • Robert Desnos
  • Adrien Faure
  • Armel Guerne
  • André Marie
  • André Tollet
  • René Renard
  • grand-duc Vladimir Kirillovitch de Russie
  • Monseigneur Pierre-Marie Théas évêque de Montauban

Publié dans Camps de Concentration

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article