Delamare Gil

Publié le par Roger Cousin

Gil Delamare (Gilbert-Yves Delamare de la Villenaise de Chenevarin) est un cascadeur et acteur français, né le 14 octobre 1924 à Paris et mort lors d'une cascade le mardi 31 mai 1966 à Bobigny (Seine-Saint-Denis). 

Delamare Gil

Étudiant en droit, Gil décide à 20 ans de tout plaquer pour entrer comme trapéziste dans un cirque. Pratiquant le parachutisme, il est co-recordman du monde de chute libre (9 509 mètres). Il sera la vedette du film L'Homme-oiseau de Jacques Dubourg chutant et dérivant avec des ailes en toiles. Cascadeur renouvelant le genre, Gil Delamare fera alors carrière comme cascadeur hors pair et spécialiste des effets spéciaux réputé à son époque.

En 1956, il a une liaison (médiatisée) avec Colette Duval, mannequin-parachutiste et recordwoman célèbre en France. Durant un séjour du couple au Brésil à l'été, elle saute le 23 mai d'un bombardier Superforteresse B29 prêté par l'armée locale au-dessus de la baie de Rio de Janeiro, d'une altitude de plus de 37.500 pieds (12080 mètres selon la tour de contrôle locale). Il a réglé des séquences qui sont devenues mémorables au cinéma : la course-poursuite avec les citrouilles et les Allemands dans La Grande Vadrouille, la 2CV de Bourvil qui se casse en morceaux dans Le Corniaud, la bonne sœur foldingue du volant dans Le Gendarme de Saint-Tropez, le parachutiste américain (Red Buttons) accroché à une façade de Sainte-Mère-Église dans Le Jour le plus long ou encore l'anthologique poursuite finale de Fantômas.

Parmi les films où il est présent au générique en tant que responsable des effets spéciaux, on peut citer : L'Homme de Rio, Le Corniaud, Coplan casse tout, Fantômas se déchaine et surtout La Grande Vadrouille, parmi d'autres cascadeurs comme Roger Mailles ou Gérard Streiff. En 1964, sur Fantômas, il engage Rémy Julienne, alors champion de France de moto-cross, pour réaliser des acrobaties en moto. Il fut également chargé des cascades dans Comment voler un million de dollars ou encore Le Jour le plus long. Comme acteur, il fut le partenaire de Gérard Philippe dans Fanfan la Tulipe, et de Gina Lollobrigida dans Les Belles de nuit. Il fut un personnage de bande dessinée et l'un des principaux protagonistes de l'album de Michel Vaillant de Jean Graton Les casse-cou (1964).

Lors du tournage du film Le Saint prend l'affût (1966) de Christian-Jaque, qui se déroulait sur une portion de l'Autoroute du Nord en construction, l'une des scènes dans laquelle il doublait Jean Marais comportait un tête à queue. Malheureusement, le revêtement neuf était trop accrocheur. Il aurait été possible de recouvrir la chaussée de gravillons pour faciliter le dérapage de la Renault Floride S décapotable que Gil devait conduire, mais ceux-ci étaient trop clairs et se seraient vus. Le temps pressant, Gil Delamare décida néanmoins de poursuivre, avec les cascadeurs Gaston Woignez et Odile Astier à ses côtés. Aux alentours de 17h50, la voiture, au lieu de glisser, ripa, un bras de l'essieu arrière se brisa, projeta la voiture qui partit en tonneaux, éjectant les passagers et coinçant Gil, le tuant net. Il est enterré au cimetière de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) avec sa compagne, l'actrice et parachutiste Colette Duval (1930-1988).

 

Responsable des effets spéciaux et cascades
 

  • 1958 : Une balle dans le canon de Michel Deville (cascades)
  • 1962 : Le Jour le plus long de Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki et Gerd Oswald (cascades)
  • 1963 : L'Homme oiseau de Louis Dalmas (court métrage - effets spéciaux)
  • 1963 : L'Homme de Rio de Philippe de Broca (effets spéciaux)
  • 1964 : Le Gendarme de Saint Tropez de Jean Girault (cascades)
  • 1964 : Fantômas de André Hunebelle (effets spéciaux)
  • 1964 : Le Corniaud de Gérard Oury (effets spéciaux)
  • 1964 : Le Gentleman de Cocody de Christian Jaque (effets spéciaux)
  • 1965 : Coplan Cassa tout (effets spéciaux)
  • 1965 : Fantômas se déchaîne d’André Hunebelle (effets spéciaux)
  • 1965 : Les Tribulations d'un Chinois en Chine de Philippe de Broca (effets spéciaux)
  • 1966 : Comment voler un million de dollars de William Wyler (cascades)
  • 1966 : Ne nous fâchons pas de Georges Lautner (effets spéciaux)
  • 1966 : Le Grand Restaurant de Jacques Besnard (effets spéciaux)
  • 1966 : La Grande Vadrouille de Gérard Oury (effets spéciaux)
  • 1966 : Le Saint prend l'affût de Christian Jaque (effets spéciaux)


Acteur
 

  • 1948 : Bal cupidon de Marc-Gilbert Sauvajon
  • 1949 : Au revoir Monsieur Grock de Pierre Billon
  • 1949 : La Belle que voilà de Jean-Paul Le Chanois
  • 1949 : Le Jugement de Dieu de Raymond Bernard
  • 1949 : Mon ami Sainfoin de Marc-Gilbert Sauvajon
  • 1950 : Mon phoque et elles de Pierre Billon, ainsi que la version étrangère Min vän Oscar de Pierre Billon et Ake Ohberg - (Un agent) dans les deux versions -
  • 1950 : Rue des Saussaies de Ralph Habib
  • 1951 : Le Cap de l'espérance de Raymond Bernard - (Le pilote du bateau)
  • 1952 : Fanfan la tulipe de Christian Jaque - (Un soldat)
  • 1952 : Les Belles de nuit de René Clair - (D'Artagnan le chef des mousquetaires)
  • 1952 : Destinées de Jean Delannoy - (Noiroufle), dans le sketch Jeanne
  • 1952 : La Fête à Henriette de Julien Duvivier
  • 1952 : La Putain respectueuse de Charles Brabant et Marcel Pagliero - (Un homme du garage)
  • 1952 : Un caprice de Caroline chérie de Jean Devaivre - (Le lieutenant Berthier)
  • 1952 : Violettes impériales de Richard Pottier
  • 1953 : Cet homme est dangereux de Jean Sacha
  • 1953 : Les femmes s'en balancent de Bernard Borderie - (Sagers, un agent américain)
  • 1953 : Virgile de Carlo Rim
  • 1954 : L'Air de Paris de Marcel Carné - (Un ami d'André)
  • 1954 : À toi de jouer Callaghan de Willy Rozier - (Léon)
  • 1954 : Bonnes à tuer de Henri Decoin - (Forestier, l'ami de François)
  • 1954 : La Castiglione de Georges Combret - (Un conjuré)
  • 1954 : Les Chiffonniers d'Emmaüs de Robert Darène - (Le voyou)
  • 1954 : Le Mouton à cinq pattes de Henri Verneuil - (Le chauffard)
  • 1954 : Nagana de Hervé Bromberger - (Paulo Mangani)
  • 1954 : Obsession de Jean Delannoy - (Un homme de l'Escurial)
  • 1954 : Votre dévoué Blake de Jean Laviron - (Georges)
  • 1954 : Repris de justice - "Avanzi della galera" de Vittorio Cottafavi
  • 1955 : Goubbiah mon amour de Robert Darène - (Peppo, le fiancé de Trinidad)
  • 1958 : Sérénade au Texas de Richard Pottier - (Harry le cow-boy)
  • 1959 : Suspense au Deuxième Bureau de Christian de Saint-Maurice - (Le colonel Bordy)
  • 1960 : Le Géant de Thessalie - "I giganti della Tessaglia" de Riccardo Freda - (Alcéo)
  • 1960 : Les Bâtisseurs de Carlos Vilardebo - court métrage -
  • 1961 : Capitaine Tempête - "La spada della vendetta" de Luigi Demar
  • 1963 : Un soir par hasard de Yvan Govar - (Le policier)
  • 1963 : L'Homme oiseau de Louis Dalmas - court métrage -
  • 1964 : Le Gentleman de Cocody de Christian Jaque
  • 1964 : Nick Carter va tout casser de Henri Decoin
  • 1964 : Les aventuriers de la jungle - "Die goldene göttin vom Rio Beni" de Eugenio Martin et Franz Eichhorn
  • 1964 : Lana, déesse de la jungle - "Lana-Königin der Amazonen" de Cyl Farney et Géza von Cziffra
  • 1965 : Coplan FX 18 casse tout de Riccardo Freda - (Shaimoun)
  • 1965 : Les Tribulations d'un Chinois en Chine de Philippe de Broca


Il est également assistant dans les films suivants : Désordre, court métrage de Jacques Baratier en 1950 et dans À Paris tous les deux ("Paris holiday") de Gerd Oswald en 1958.

 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article