Bandido caballero

Publié le par Richard Fleischer

Bandido caballero (Bandido) est un film américain réalisé par Richard Fleischer, sorti en 1956. Au Mexique, en 1916 la Révolution bat son plein, alors que l'issu des combats reste incertain par manque d'armes, un aventurier américain nommé Kennedy vient en proposer un chargement aux troupes gouvernementales. Pendant les transactions avec le général Brucero, il s'installe avec sa femme dans un hôtel où se trouve déjà Wilson, un de ses compatriotes. Wilson est un aventurier bien renseigné qui semble avoir épousé la cause d'Escobar le chef des rebelles, mais ceux-ci l'ignorent.

Alors il se rend sur la zone des combats et avec quelques grenades bien placées retourne la situation à l'avantage des rebelles qui le surnomment "Le Scorpion". Pour résoudre le problème des armes Wilson propose à Escobar de voler celles que Kennedy destine à l'armée. L'affaire est conclue, il ne reste plus qu'à trouver où est caché le chargement et de se l'approprier les premiers. Pour Wilson il y a un bonus: la femme de Kennedy la belle Lisa.

 

Bandido caballero de Richard FleischerBandido caballero de Richard Fleischer

Bandido caballero de Richard Fleischer

Fiche technique

  • Titre français :Bandido Caballero
  • Titre original :Bandido
  • Réalisation : Richard Fleischer
  • Scénario : Earl Felton
  • Production : Bandido Productions, D.R.M. Productions, Unidad-Mexico
  • Musique : Max Steiner
  • Image : Ernest Laszlo
  • Montage : Robert Golden
  • Type : Western
  • Durée : 88 minutes, couleur

Distribution

  • Robert Mitchum (VF : Roger Tréville) : Richard Wilson
  • Ursula Thiess (VF : Jacqueline Ferriere) : Lisa Kennedy
  • Gilbert Roland (VF : Serge Nadaud) : le colonel Escobar
  • Zachary Scott (VF : Jean Martinelli) : Kennedy
  • Rodolfo Acosta (VF : Jean-Henri Chambois) : Sebastian
  • José Torvay : Gonzalez
  • Henry Brandon (VF : André Valmy) : Gunther
  • Douglas Fowley : McGhee
  • Miguel Inclán : le prêtre

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article