Fabert Maxime

Publié le par Mémoires de Guerre

Maxime Fabert (Robert, Emile Jaillon) est un comédien français, né à Paris 11e le 7 novembre 1898 et mort à Paris 14e le 1er octobre 1978.

Fabert Maxime
Fabert Maxime

Maxime Fabergé a dirigé la Comédie Wagram de 1946 à 1962. 

Filmographie

  • 1932 : La Femme nue de Jean-Paul Paulin - Tabourot
  • 1933 : Une vie perdue de Raymond Rouleau et Alexandre Esway
  • 1935 : Les Yeux noirs de Victor Tourjansky - Un convive
  • 1937 : La Danseuse rouge de Jean-Paul Paulin
  • 1937 : Double crime sur la ligne Maginot de Félix Gandera - Gunsmith
  • 1937 : Police mondaine de Michel Bernheim et Christian Chamborant
  • 1937 : Tamara la complaisante de Félix Gandera et Jean Delannoy - Padiloff
  • 1938 : L'Ange que j'ai vendu de Michel Bernheim
  • 1938 : Barnabé de Alexandre Esway
  • 1938 : Métropolitain de Maurice Cam
  • 1938 : Trois artilleurs à l'opéra de André Chotin
  • 1939 : Moulin rouge de André Hugon et Yves Mirande - Le commissaire
  • 1941 : Ce n'est pas moi de Jacques de Baroncelli
  • 1942 : Fièvres de Jean Delannoy - Charles
  • 1942 : L'Ange gardien de Jacques de Casembroot - Le jardinier
  • 1942 : Coup de feu dans la nuit de Robert Péguy - Un journaliste
  • 1942 : Dernier Atout de Jacques Becker - Le bijoutier soupçonneux
  • 1942 : La Femme perdue de Jean Choux - Le contrôleur
  • 1942 : Forte tête de Léon Mathot - Le joueur
  • 1942 : Haut-le-Vent de Jacques de Baroncelli
  • 1942 : L'Honorable Catherine de Marcel L'Herbier - Un invité
  • 1942 : Huit hommes dans un château de Richard Pottier - L'ivrogne
  • 1943 : Monsieur des Lourdines de Pierre de Hérain - Saint-Crécy
  • 1943 : Coup de tête de René Le Hénaff
  • 1944 : Le Merle blanc de Jacques Houssin - M. Pénitent
  • 1944 : Le Mystère Saint-Val de René Le Hénaff
  • 1947 : Les Aventures des Pieds-Nickelés de Marcel Aboulker - Dubarreau
  • 1947 : Une nuit à Tabarin de Karl Lamac - Le notaire
  • 1948 : L'assassin est à l'écoute de Raoul André
  • 1949 : Amour et Compagnie de Gilles Grangier - Un membre du conseil d'administration
  • 1949 : Interdit au public de Alfred Pasquali - Robert
  • 1949 : La Voyageuse inattendue de Jean Stelli
  • 1950 : Folie douce de Jean-Paul Paulin
  • 1950 : Les Mémoires de la vache Yolande de Ernest Neubach - Le commissaire
  • 1951 : Avalanche de Raymond Segard - M. Couttet
  • 1953 : Ma petite folie de Maurice Labro
  • 1955 : Voici le temps des assassins de Julien Duvivier - Le patron de l'hôtel du Charolais
  • 1956 : Bonsoir Paris, bonjour l'amour de Ralph Baum et H. Leitner
  • 1958 : Les Motards de Jean Laviron - Un haut fonctionnaire
  • 1959 : Les Héritiers de Jean Laviron - Roland
  • 1967 : Le Mois le plus beau de Guy Blanc - Julien
  • 1970 : Raphaël ou le débauché de Michel Deville - Le comte

Théâtre

  • 1923 : Liliom de Ferenc Molnár, mise en scène Georges Pitoëff, Comédie des Champs-Élysées
  • 1923 : La Journée des aveux de Georges Duhamel, mise en scène Georges Pitoëff, Théâtre des Champs-Élysées
  • 1923 : L'Indigent de Charles Vildrac, mise en scène Georges Pitoëff, Comédie des Champs-Élysées
  • 1923 : La Petite Baraque d'Alexandre Blok, mise en scène Georges Pitoëff, Comédie des Champs-Élysées
  • 1923 : Amédée et les messieurs en rang de Jules Romains, mise en scène Louis Jouvet, Comédie des Champs-Élysées
  • 1924 : Celui qui reçoit les gifles de Leonide Andreiev, mise en scène Georges Pitoëff, Comédie des Champs-Élysées
  • 1933 : Le Locataire du troisième sur la cour de Jerome K. Jerome, mise en scène Charles Edmond, Théâtre des Arts
  • 1936 : Lady Warner a disparu de Paul Chambard, Théâtre des Deux Masques
  • 1936 : Que personne ne sorte de Fenn Sherie et Ingram D'Abbes, adaptation Paul Chambard, Théâtre des Deux Masques
  • 1937 : Deux de la police (Trois de la police) de Pierre Chambard et Marcel Dubois, metteur en scène Max de Rieux, Théâtre des Deux Masques
  • 1937 : La Nuit du 7 de Michel Dulud, mise en scène Philippe Hersent, Théâtre des Capucines
  • 1938 : Les Deux Madame Carroll de Marguerite Veiller, Théâtre des Capucines
  • 1939 : C'est moi qui ai tué le Comte de Max Vierbo et Marcel Dubois d'après Alec Coppel, mise en scène Maurice Lagrenée, Théâtre de la Potinière
  • 1943 : Rêves à forfait de Marc-Gilbert Sauvajon, Théâtre Daunou
  • 1944 : Monseigneur de Michel Dulud, Théâtre Daunou
  • 1945 : Un ami viendra ce soir d'Yvan Noé et Jacques Companeez, mise en scène Jean Wall, Théâtre de Paris
  • 1947 : Une mort sans importance d'Yvan Noé et A. Linou, mise en scène Yvan Noé, Théâtre de la Potinière
  • 1948 : Interdit au public de Roger Dornès et Jean Marsan, mise en scène Alfred Pasquali, Comédie Wagram
  • 1955 : Ce diable d'ange de Pierre Destailles et Charles Michel, mise en scène Georges Vitaly, Comédie-Wagram
  • 1956 : Ce soir je dîne chez moi de Clare Kummer, mise en scène Christian-Gérard, Comédie Wagram
  • 1959 : Mon ange de Solange Térac, mise en scène René Clermont, Comédie Wagram
  • 1961 : Remue-ménage de Pierre Leloir, mise en scène Jean Marchat, Comédie-Wagram
  • 1962 : La Venus de Milo, pièce en six tableaux de Jacques Deval, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre du Gymnase
  • 1963 : La Venus de Milo, pièce en six tableaux de Jacques Deval, mise en scène Pierre Mondy, Théâtre des Célestins
  • 1967 : L'erreur est juste de Jean Paxet, mise en scène Christian-Gérard, Théâtre des Arts

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article