Ledoux Fernand

Publié le par Roger Cousin

Fernand Ledoux est un acteur de théâtre et de cinéma d'origine belge, né à Tirlemont, en Belgique le 24 janvier 1897, mort à Villerville (Calvados), le 21 septembre 1993. 

Ledoux Fernand

Fernand Ledoux, était le fils d'un grossiste en vins et d'une fille de dentellière. Il fait ses études au collège de Tirlemont, puis au séminaire de Saint-Trond. Après la Première Guerre mondiale, en 1919, il arrive à Paris et commence à suivre les cours de Raphaël Duflos au Conservatoire national d'art dramatique. Il y obtient un deuxième prix de comédie. Il débute ensuite dans de petits rôles, en particulier à la Comédie-Française. Bien que ce soit le cinéma qui l'ait rendu populaire, avec près de 80 films tournés, il est avant tout homme de théâtre.

Jacques Feyder, qui l'a remarqué au Conservatoire, lui offre son premier rôle au cinéma dans La Faute d'orthographe en 1919. Il l'engage à nouveau dans L'Atlantide en 1921. Ledoux prend à 23 ans la nationalité française. De 1931 à 1942, il est sociétaire de la Comédie-Française. On le remarque particulièrement dans La Bête humaine de Jean Renoir en 1938, et en 1941 Maurice Tourneur lui donne un très beau rôle de personnage ombrageux dans Volpone. En 1938, Pierre Dux, Fernand Ledoux et Alfred Adam ouvrent un cours de théâtre dans un studio au dernier étage du Théâtre Pigalle. En 1942, il cesse ses activités à la Comédie-Française pour éviter de jouer devant l'occupant, et se consacre exclusivement au cinéma. Cette même année, il est remarquable dans Goupi Mains Rouges de Jacques Becker et dans Les Visiteurs du soir de Marcel Carné.

En 1956, il joue un rôle de Français moyen bougon, dans le film Papa, maman, ma femme et moi, avec Robert Lamoureux. De 1958 à 1967, il donne des cours de dramaturgie au Conservatoire national d'art dramatique. Il a notamment comme élèves Suzanne Flon, Claude Brosset, Guy Tréjan, Élisabeth Alain, Jacques Lassalle et Michel Duchaussoy. Il joue également dans quelques productions américaines, comme Le Jour le plus long en 1961, et Le Jour d'après de Robert Parrish en 1964. Il tourne avec de grands réalisateurs comme, Orson Welles, Jacques Demy, Claude Chabrol, et se retire des écrans après Mille milliards de dollars d'Henri Verneuil, en 1981. On le voit aussi dans de nombreux téléfilms. Fernand Ledoux était marié à Fernande Thabuy, morte en 1997, avec laquelle il eut quatre enfants. Grand amateur de la côte normande, qu'il aimait peindre, il vécut à Pennedepie, puis à Villerville où il est mort à 96 ans. Il repose dans cette ville.

Filmographie

  •  1918 : La Faute d'orthographe (Court métrage) de Jacques Feyder
  •  1919 : Le Carnaval des vérités de Marcel L'Herbier
  •  1919 : Le Fils de monsieur Ledoux d'Henry Krauss
  •  1920 : Villa destin de Marcel L'Herbier
  •  1920 : L'Atlantide de Jacques Feyder
  •  1922 : Molière, sa vie, son oeuvre de Jacques de Féraudy (Extraits de pièces de Molière)
  •  1932 : L'Homme à la barbiche (Court métrage) de Louis Valray : L'assistant du détective
  •  1934 : Le Train de huit heures quarante-sept d'Henry Wulschleger : L'adjudant Flick
  •  1935 : Les Souliers (Court métrage) de Maurice Cloche
  •  1935 : Folies-Bergère de Marcel Achard et Roy Del Ruth (version française de Folies Bergère de Paris de Roy Del Ruth, 1935) : François
  •  1936 : Mayerling d'Anatole Litvak : Philippe de Cobourg
  •  1936 : Le Vagabond bien-aimé de Curtis Bernhardt : Major Walters
  •  1936 : Tarass Boulba d'Alexis Granowsky : Tovkatch, l'ivrogne
  •  1938 : La Bête humaine de Jean Renoir : Roubaud, le sous-chef de gare et mari de Séverine
  •  1938 : Alerte en Méditerranée de Léo Joannon : Martin
  •  1938 : Altitude 3,200 de Jean Benoît-Lévy et Marie Epstein : Le docteur
  •  1941 : Volpone de Maurice Tourneur : Corvino
  •  1941 : Premier Rendez-vous d'Henri Decoin : Nicolas Rougemont
  •  1941 : Remorques de Jean Grémillon : Kerlo, le bosco
  •  1941 : L'Assassinat du Père Noël de Christian-Jaque : Noirgoutte, le maire
  •  1941 : Premier Bal de Christian-Jaque : Michel Noblet
  •  1942 : Le Lit à colonnes de Roland Tual : Porey-Cave
  •  1942 : La Loi du 21 juin 1907 (Court métrage) de Sacha Guitry : Maître Blanc-Bec
  •  1942 : Les Visiteurs du soir de Marcel Carné : Le baron Hugues
  •  1943 : Untel Père et Fils de Julien Duvivier : Le maire
  •  1943 : La Grande Marnière de Jean de Marguenat : Carvajan, le vieil usurier
  •  1943 : Goupi Mains Rouges de Jacques Becker : Léopold Goupi dit Goupi-Mains-Rouges
  •  1943 : Des jeunes filles dans la nuit de René Le Hénaff : Auguste
  •  1943 : Etoiles de demain (Court métrage) de René Guy-Grand : Un professeur d'art dramatique
  •  1943 : L'Homme de Londres d'Henri Decoin : Maloin, l'aiguilleur
  •  1944 : Béatrice devant le désir de Jean de Marguenat : Le docteur Mauléon
  •  1945 : La Fille aux yeux gris de Jean Faurez : Le père Christophe
  •  1945 : Sortilèges de Christian-Jaque : Fabret, le lièvre
  •  1946 : La Fille du diable de Henri Decoin : Le docteur
  •  1946 : La Rose de la mer de Jacques de Baroncelli : Romain Jardehu, le capitaine
  •  1947 : Danger de mort de Gilles Grangier : Loiseau, le pharmacien
  •  1948 : Éternel conflit de Georges Lampin : Le professeur Janvier
  •  1948 : L'Ombre d'André Berthomieu : Firmin Blache, le crémier
  •  1949 : Pattes blanches de Jean Grémillon : Jock Le Guen, le cabaretier
  •  1949 : Le Mystère Barton de Charles Spaak : Beverley, le financier
  •  1949 : Monseigneur de Roger Richebé : Piétrefond, historien archiviste
  •  1949 : Histoires extraordinaires de Jean Faurez : Montrésor
  •  1949 : Symphonie d'un destin (Court métrage) de Georges Ferry
  •  1952 : Les loups chassent la nuit (La ragazza di Triestre) de Bernard Borderie : Thomas Mollert, journaliste et chef de réseau
  •  1953 : Un acte d'amour (Act of love) d'Anatole Litvak : Fernand Lacaud
  •  1953 : On ne badine pas avec l'amour (Court métrage) de Jean Desailly
  •  1953 : Moïse (Documentaire) de Bernard de Pré : Le narrateur
  •  1953 : Masques et visages de James Ensor (Documentaire) de Paul Haesaerts : Le narrateur
  •  1954 : Papa, maman, la bonne et moi de Jean-Paul Le Chanois : Fernand Langlois, professeur dans un institut public
  •  1954 : Napoléon de Sacha Guitry : Lazare Carnot (scène coupée au montage)
  •  1954 : La Barrique d'Amontillado (Court métrage) issu du film Histoires extraordinaires de Jean Faurez
  •  1955 : Fortune carrée de Bernard Borderie : Le Cadi
  •  1955 : Les Hommes en blanc, de Ralph Habib : Dr. Delpuech
  •  1956 : Papa, maman, ma femme et moi de Jean-Paul Le Chanois : Fernand Langlois, professeur dans un institut public
  •  1956 : La Loi des rues de Ralph Habib : Père Blain, le patron du bistrot
  •  1956 : Les Aventures de Till l'espiègle de Gérard Philipe et Joris Ivens : Mr Claes, le père de Till
  •  1957 : Celui qui doit mourir de Jules Dassin : Grigoris, le pope
  •  1957 : Les Violents d'Henri Calef : Pierre Tiercelin, l'éclusier
  •  1958 : Les Misérables de Jean-Paul Le Chanois : Monseigneur Myriel (dans la première époque)
  •  1958 : Christine de Pierre Gaspard-Huit : Weiring, le père de Christine
  •  1959 : J'irai cracher sur vos tombes de Michel Gast : Horace Chandley
  •  1960 : Carthage en flammes (Cartagine in flamme) de Carmine Gallone
  •  1960 : Recours en grâce de László Benedek : Le curé
  •  1960 : La Vérité d'Henri-Georges Clouzot : Le médecin légiste
  •  1961 : Le Grand Risque (The big gamble) de Richard Fleischer et Elmo Williams : Le douanier
  •  1962 : Le Jour le plus long (The Longest Day) de Ken Annakin, Andrew Marton, Bernhard Wicki et Darryl Zanuck : Louis
  •  1962 : Freud, passions secrètes (Freud, the Secret Passion) de John Huston : Dr. Charcot
  •  1962 : Le Procès (The Trial) d'Orson Welles : Le procureur de la cour de justice
  •  1963 : Le Glaive et la Balance d'André Cayatte : Le procureur
  •  1965 : Le Jour d'après (Up from the beach) de Robert Parrish : Barrelmaker
  •  1965 : La Communale de Jean L'Hôte : L'inspecteur
  •  1968 : Sous le signe du taureau de Gilles Grangier : Le juge
  •  1970 : Peau d'Âne de Jacques Demy : Le roi rouge
  •  1973 : Moi y'en a vouloir des sous de Jean Yanne : Sauveur Chouras
  •  1973 : Bel Ordure de Jean Marbœuf : Le gardien de prison
  •  1973 : Les Granges brûlées de Jean Chapot : Le doyen des juges
  •  1974 : Les Chinois à Paris de Jean Yanne : Frugebelle
  •  1977 : Alice ou la Dernière Fugue de Claude Chabrol : Le docteur
  •  1977 : À chacun son enfer d'André Cayatte : Le père de Bernard
  •  1982 : Mille milliards de dollars d'Henri Verneuil : Guérande
  •  1982 : Les Misérables de Robert Hossein : Gillenormand

 

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article