Un homme de trop

Publié le par Costa-Gavras

Un homme de trop est un film franco-italien réalisé par Costa-Gavras, sorti en 1967. Il est tiré du roman autobiographique de Jean-Pierre Chabrol publié en 1958. En 1943, dans une France désormais entièrement livrée à l'occupant, douze résistants qui attendent leur exécution dans une petite ville auvergnate sont libérés par des frères d'armes à l'issue d'un âpre combat. Revenus victorieux à leur base, ils découvrent qu'un homme de trop s'est glissé parmi les douze rescapés. Traqués par les Allemands, ils ne savent que faire de cet inconnu. S'agit-il d'un espion ? Faut-il l'éliminer ou le laisser suivre le groupe ? Met-il la résistance en danger ? Alors qu'ils tentent d'échapper aux Allemands, les combattants doivent se décider sur le sort de cet homme...

Un homme de trop de Costa-Gavras
Un homme de trop de Costa-Gavras

Un homme de trop de Costa-Gavras

Fiche technique

  • Titre original : Un homme de trop
  • Titre international anglophone : Shock Troops
  • Réalisation : Costa-Gavras
  • Assistants-réalisateur : Georges Grodzenczyk, Bernard Paul et Alain Corneau (stagiaire)
  • Scénario : Costa-Gavras, d'après le roman de Jean-Pierre Chabrol
  • Dialogues : Daniel Boulanger (non crédité)
  • Production : Costa-Gavras et Harry Saltzman
  • Directeur de production : Louis Daquin
  • Photographie : Jean Tournier
  • Cameraman : Pierre Willemin
  • Son : Guy Villette
  • Montage : Christian Gaudin
  • Direction artistique : Maurice Colasson
  • Costumes : Colette Baudot
  • Musique : Michel Magne
  • Chanson : La Chanson du maçon (musique d'Henri Betti, paroles de Maurice Vandair et Maurice Chevalier)
  • Sociétés de production : Les Productions Artistes Associés, Terra Film et Sol Produzione
  • Sociétés de distribution : United Artists Drapeau de la France France, Dear Film Drapeau de l'Italie Italie
  • Pays d'origine : France, Italie
  • Langues : français, allemand
  • Genre : drame, guerre, historique
  • Durée : 110 minutes
  • Format : Mono - Couleurs (Eastmancolor) - 35 mm - 2.35 : 1 - Techniscope
  • Date de sortie : France : 5 avril 1967
  • Restauration : Lumières Numériques (2016)

Distribution

  • Bruno Cremer : Cazal
  • Jean-Claude Brialy : Jean
  • Gérard Blain : Thomas
  • Michel Piccoli : l'homme de trop
  • Jacques Perrin : Kerk
  • Claude Brasseur : Groubec
  • Charles Vanel : Passevin
  • Michel Creton : Solin
  • Julie Dassin : Jeanne
  • François Périer : Moujon
  • Claude Brosset : Ouf
  • Pierre Clémenti : Lucian, le milicien
  • Paolo Fratini : Philippe
  • Nino Segurini : Paco
  • Patrick Préjean : Lecocq
  • Albert Rémy : Émile
  • Michèle Bardollet : Micheline
  • Monique Chaumette : Madame Moujon
  • Maurice Garrel : Forrez
  • Marc Porel : Octave
  • Mario David : le chauffeur du car
  • Michel Modo : le juif torturé
  • Guy Mairesse : Tricard
  • Jacqueline Staup : la religieuse
  • Dominique Viriot : Julien
  • Serge Sauvion : Félix
  • Edmond Ardisson : le caissier
  • Gérard Darrieu : le camionneur
  • Philippe Forquet : Topart
  • Med Hondo : Florent
  • Sady Rebbot : Hardy
  • René Lefèvre : le colonel Guers
  • Jean-Louis Le Goff : le directeur des PTT
  • Françoise Pavy : Suzanne
  • René Alone : le médecin
  • André Dalibert : le brigadier de gendarmerie
  • Michel Duplaix : le mouchard
  • Billy Kearns : Hoffer
  • Jean-François Gobbi : Salve
  • Michel Gonzalès : Martin
  • Roger Marion : Titus
  • Moni Rey : la mère du milicien Lucian
  • Roger Pera : Roy
  • Gérard Sarafian : Balec

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article