Alerme André

Publié le par Mémoires de Guerre

André Alerme est un acteur français, né le 9 septembre 1877 à Dieppe et mort le 2 février 1960 à Montrichard. 

Alerme André
Alerme André

Carrière

Attiré très tôt par le théâtre, Alerme abandonne ses études de médecine et de sculpture pour se produire sur les scènes parisiennes, dans les comédies à grand succès comme Le Blanc et le Noir de Sacha Guitry, qu'il reprend dans la version filmée. Beaucoup de théâtre et de boulevard et, en parallèle, une carrière de second rôle au cinéma dont les compositions les plus marquantes sont celles confiées par Jacques Feyder : il est à deux reprises le mari de Françoise Rosay, la femme de Feyder, d'abord en croupier de casino dans Pension Mimosas, puis en bourgmestre vaniteux, mais couard, dans l'illustre Kermesse héroïque

À souligner la très belle création dans Pour une nuit d'amour d'Edmond T. Gréville où il interprète un père aveugle auprès d'Odette Joyeux et de Sylvie. Rondeur sympathique, retiré du cinéma en 1950, il décède dix ans plus tard dans un anonymat quasi total, peu de journaux ayant cru bon d'annoncer sa disparition, malgré plus de 70 films tournés entre 1925 et 1950.

Filmographie

Théâtre

  • 1905 : La Rafale d'Henry Bernstein, Théâtre du Gymnase
  • 1906 : La Griffe d'Henri Bernstein, Théâtre de la Renaissance
  • 1913 : Un jeune homme qui se tue de Georges Berr, Théâtre Femina
  • 1920 : Mademoiselle ma mère de Louis Verneuil, Théâtre Fémina
  • 1921 : La Passante d'Henry Kistemaeckers, Théâtre de Paris
  • 1922 : Un chien dans un jeu de quilles d'André de Fouquières et Raymond Silva, Théâtre Femina
  • 1924 : Ce que femme veut d'Alfred Savoir et Étienne Rey, mise en scène Charlotte Lysès, Théâtre des Mathurins
  • 1924 : La Tentation de Charles Méré, mise en scène Véra Sergine, Théâtre de Paris
  • 1925 : J'adore ça, comédie musicale en 3 actes d'Albert Willemetz et Saint-Granier, musique Henri Christiné, Théâtre Daunou
  • 1927 : Son mari de Paul Géraldy et Robert Spitzer, Théâtre de la Michodière
  • 1931 : La Ligne de cœur de Claude-André Puget, mise en scène Pierre Fresnay, Théâtre Michel
  • 1932 : La Fleur des pois d'Édouard Bourdet, Théâtre de la Michodière
  • 1933 : La Femme en blanc de Marcel Achard, Théâtre Michel
  • 1934 : Mon crime de Georges Berr et Louis Verneuil, Théâtre des Variétés
  • 1935 : Y'avait un prisonnier de Jean Anouilh, Théâtre des Ambassadeurs
  • 1935 : Noix de coco de Marcel Achard, mise en scène Raimu, Théâtre de Paris
  • 1936 : Le Pélican ou Une étrange famille de Francis de Croisset d'après Somerset Maugham, Théâtre des Ambassadeurs

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article