Saint-Cyr Renée

Publié le par Mémoires de Guerre

Renée Saint-Cyr, de son vrai nom Marie-Louise Vittore, née le 16 novembre 1904 à Beausoleil (Alpes-Maritimes) et morte le 11 juillet 2004 à Neuilly-sur-Seine, est une actrice française. Elle est la mère du réalisateur Georges Lautner (1926-2013), dont le père, Léopold Lautner (1893-1938), était un joaillier d'origine autrichienne. 

Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée
Saint-Cyr Renée

Carrière

Fille d'une chanteuse d'opéra, Renée Saint-Cyr commence sa carrière artistique par le chant. Elle obtient un premier prix au conservatoire de Marseille et paraît pour la première fois sur scène dans Allo ! Chérie !, une revue pour enfants. Le cinéma lui offre son tout premier rôle en 1932, dans Les Deux Orphelines de Maurice Tourneur, dont elle est le personnage principal. L'essentiel de sa carrière de premier plan se déroule entre 1932 et 1943. Après cette période, elle se voit peu à peu cantonnée dans des seconds rôles de dame mûrissante (jusqu'en 1955) ou âgée (après 1962), mais toujours élégantes et distinguées, nonobstant quelques discrètes scènes interprétées dans le registre trivial.

Au théâtre, elle paraît dans La Vie est belle et Pas de fumée sans feu. En 1937, au théâtre de l'Étoile, elle tient le rôle de Polly Pitchum dans L'Opéra de quat'sous. Elle participe également à la production de quatre films dans la première moitié des années 1950. Au début des années 60, son fils Georges Lautner lui permet d'insuffler un nouveau souffle à sa carrière cinématographique. Elle participe en effet à onze de ses films, entre 1964 et 1992. À la télévision, elle apparaît dans chacun des épisodes de la série Palace de Jean-Michel Ribes, où elle incarne l'une des truculentes « gardiennes du bon goût ».

Publications

Elle est l'auteur de recueils de souvenirs : Le Temps de vivre, publié en 1967 aux éditions Plon, regroupe les anecdotes de sa vie d'actrice. En 1990, elle publie En toute mauvaise foi, aux Éditions du Rocher. Elle meurt quelques mois avant son centième anniversaire, le 11 juillet 2004. Renée Saint-Cyr est inhumée au cimetière du château de Nice. 

Filmographie

Courts-métrages
  • 1984 : L'erreur est humaine d'André Valardy
  • 1994 : Chacun pour soi de Stéphane Brisset
Documentaires
  • 1999 : Kurt Gerrons karussell de Llona Ziok
  • 2002 : Prisoner of Paradise de Malcolm Clarke et Stuart Sender
Production
  • 1950 : Fusillé à l'aube d'André Haguet
  • 1952 : Capitaine Ardant d'André Zwobada
  • 1953 : Le Chevalier de la nuit de Robert Darène
  • 1959 : La Valse du gorille de Bernard Borderie
     

Théâtre

  • 1937 : L'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht, mise en scène Francesco von Mendelssohn, Raymond Rouleau, Théâtre de l'Étoile
  • 1945 : La Vie est belle de Marcel Achard, mise en scène Jean Meyer, Théâtre de la Potinière
  • 1954 : Cocktail-party de T. S. Eliot, mise en scène Paul Annet-Badel, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1955 : Monsieur chasse ! de Georges Feydeau, mise en scène Jean Darcante, Théâtre de la Renaissance
  • 1963 : L'Aiglon d'Edmond Rostand, mise en scène Maurice Lehmann, Grand Théâtre de Genève
  • 1965 : Gigi de Colette, mise en scène Jean-Michel Rouzière, Théâtre du Palais-Royal
  • 1967 : Jardins français de Julien Bertheau et Albert Husson, mise en scène Julien Bertheau, Festival des jeux du théâtre de Sarlat
  • 1967 : Volpone d'après Ben Jonson, adaptation Stefan Zweig et Jules Romains, mise en scène Julien Bertheau, Festival des jeux du théâtre de Sarlat
  • 1967 : Lorenzaccio d'Alfred de Musset, mise en scène Julien Bertheau, Festival des jeux du théâtre de Sarlat
  • 1967 : Tartuffe de Molière, mise en scène Julien Bertheau, Festival des jeux du théâtre de Sarlat
  • 1971 : Il faut que le sycomore coule de Jean-Michel Ribes, mise en scène de l'auteur, Théâtre de Plaisance
  • 1980 : Maison rouge de Pierre Sala, mise en scène de l'auteur, Théâtre de la Potinière
  • 1989 : Point de feu sans fumée de Julien Vartet, mise en scène Jean-Paul Tribout, Théâtre Edouard VII

Télévision

  • 1965 : La Misère et la gloire, téléfilm ou feuilleton télévisé
  • 1977 : Les Femmes du monde, feuilleton ou série télévisée
  • 1979 : Ne rien savoir, feuilleton ou série télévisée
  • 1988 : Palace ou Ça c'est palace (série télévisée)

Publications

  • Renée Saint-Cyr, Le Temps de vivre, Plon, 1967
  • Renée Saint-Cyr, En toute mauvaise foi, Éditions du Rocher, 1990

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article