Bost Pierre

Publié le par Roger Cousin

Bost Pierre Pierre Bost est un écrivain et scénariste français né à Lasalle le 5 septembre 1901 et mort à Paris le 6 décembre 1975. Il utilisa jusqu'en 1945 le pseudonyme Vivarais. Fils d'un pasteur, il passe son enfance au Havre. Élève au lycée Henri-IV avec Alain, il rate l'agrégation. Romancier, journaliste et auteur dramatique français, Pierre Bost débute au théâtre du Vieux-Colombier avec une comédie : L'Imbécile, puis se tourne vers le roman. Il écrit plusieurs ouvrages, publiés par Gallimard, parmi lesquels le roman Porte Malheur ou l'essai Un An dans Un tiroir.

Au début des années 1940, il devient scénariste et écrit un grand nombre de films, souvent avec son complice Jean Aurenche. Beaucoup restent célèbres comme Le Diable au corps, La Traversée de Paris, La Jument verte, etc. En 1954, le tandem Aurenche et Bost est attaqué par le journaliste François Truffaut. Avec l'arrivée de la Nouvelle Vague, leur étoile pâlit quelque peu dans les années 60. Jean Aurenche et Pierre Bost font un retour triomphal dans les années 70 quand ils écrivent deux films pour Bertrand Tavernier : L'Horloger de Saint-Paul et Le Juge et l'Assassin. Pierre Bost meurt en 1975.

Dans les années 80, Bertrand Tavernier adapte le roman de Bost Monsieur Ladmiral va bientôt mourir au cinéma sous le titre Un dimanche à la campagne. Le film remporte un grand succès, notamment au Festival de Cannes et aux Oscars. À partir de 2007, les éditions Le Dilletante entreprennent la réédition des textes de Pierre Bost. Ils ont pour l'instant republié Porte Malheur et Un An dans Un tiroir, tous deux préfacés par François Ouellet. En 2010, le documentaire Jean Aurenche, écrivain de cinéma consacré à son co-auteur Jean Aurenche, aborde notamment le fonctionnement de sa collaboration avec Pierre Bost. Ce dernier intervient à l'écran dans plusieurs images d'archives.

Filmographie

  • 1940 : L'Héritier des Mondésir
  • 1942 : Croisières sidérales
  • 1942 : L'Homme qui joue avec le feu
  • 1942 : Dernier Atout
  • 1943 : Une étoile au soleil
  • 1943 : La Chèvre d'or
  • 1943 : Madame et le mort
  • 1943 : Douce
  • 1946 : La Symphonie pastorale
  • 1947 : Le Diable au corps
  • 1949 : Au-delà des grilles
  • 1949 : Occupe-toi d'Amélie
  • 1950 : Dieu a besoin des hommes
  • 1950 : Le Château de verre
  • 1951 : L'Auberge rouge
  • 1952 : Les Sept Péchés capitaux
  • 1952 : Jeux interdits
  • 1953 : La Maison du silence
  • 1953 : Les Orgueilleux
  • 1954 : Le Blé en herbe
  • 1954 : Destinées
  • 1954 : Une fille nommée Madeleine
  • 1954 : Le Rouge et le Noir
  • 1955 : Chiens perdus sans collier
  • 1956 : Don Juan
  • 1956 : Gervaise
  • 1956 : La Traversée de Paris
  • 1958 : En cas de malheur
  • 1958 : Le Joueur
  • 1959 : Le Chemin des écoliers
  • 1959 : La Jument verte
  • 1960 : Les Régates de San Francisco
  • 1961 : Tu ne tueras point
  • 1961 : Quelle joie de vivre
  • 1962 : Le crime ne paie pas
  • 1963 : Le Meurtrier
  • 1963 : Le Magot de Josefa
  • 1964 : Les Amitiés particulières
  • 1965 : Humour noir (segment La Bestiole)
  • 1966 : Paris brûle-t-il ?
  • 1972 : François Malgorn, séminariste (téléfilm)
  • 1973 : Le Château perdu (téléfilm)
  • 1973 : Molière pour rire et pour pleurer (téléfilm)
  • 1973 : Lucien Leuwen (téléfilm)
  • 1974 : L'Horloger de Saint-Paul
  • 1976 : Le Juge et l'Assassin

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article