Roquevert Noël

Publié le par Roger Cousin

Noël Roquevert, de son vrai nom Noël Bénévent, est un acteur français, né le 18 décembre 1892 à Doué-la-Fontaine (Maine-et-Loire), mort le 6 novembre 1973 à Douarnenez (Finistère). 

Roquevert NoëlRoquevert Noël

Fils des comédiens Auguste et Marie-Louise Bénévent, il débute dès son plus jeune âge dans des rôles de figuration aux côtés de ses parents (à l'âge de six mois, il serait déjà apparu sur scène dans Le Bossu). Fantassin pendant la Première Guerre mondiale, il est blessé deux fois et obtient la croix de guerre. Après la guerre, il commence à gagner sa vie dans des théâtres parisiens et entame une longue carrière durant laquelle il participera à près de cent cinquante pièces et plus de cent quatre-vingts films. 

Il fut remarqué par Sacha Guitry et Max Linder. Après une apparition supposée dans Les Trois Mousquetaires en 1921, il attendra l'avènement du cinéma parlant pour que commence sa véritable carrière, à la quarantaine, et encore pour incarner des personnages secondaires. On l'aperçoit en Cosaque dans Tarass Boulba en 1935 de Alexis Granowsky avec Harry Baur. Il participe aussi à des opérettes: Histoire de chanter en 1946 avec Luis Mariano, Andalousie en 1950 avec Carmen Sevilla. Dans les 25 années qui suivront la Seconde Guerre mondiale, Noël Roquevert sera une figure incontournable du paysage cinématographique français.

Il tournera avec les plus grands réalisateurs, tels qu'Henri-Georges Clouzot dans L'Assassin habite au 21, qui lui réservera le magnifique rôle de l'officier en retraite Linz, mais aussi dans Le Corbeau et Les Diaboliques, avec le réalisateur Henri Verneuil dans Le Mouton à cinq pattes et Un singe en hiver et avec Julien Duvivier dans La Bandera et Marie-Octobre. Il pouvait aussi bien jouer dans des rôles de gentils comme son rôle de Landru, le boutiquier artificier farfelu dans Un singe en hiver, que de méchants dans Fanfan la Tulipe de Christian-Jaque (1951). Il a également fait de la télévision, comme par exemple, dans la série Jacquou le Croquant. En 1965, il est victime d'un infarctus et est soigné à l'Hôpital Lariboisière, et il est contraint de ralentir ses activités.

Son dernier film fut Le Viager de Pierre Tchernia, en 1972, il y jouait le très fringant patriarche de l’abominable famille Galipeau. Il privilégiait le plaisir de vivre, et, par exemple, refusait de jouer dans des films ou des pièces si les dates lui faisaient rater l'ouverture de la chasse. Cela ne l'empêcha pas de devenir une super-star des seconds rôles, car il était adoré du public, et son nom sur une affiche éclipsait parfois celui de la vedette. Il restera dans l'esprit collectif, comme l'acteur au sourcil droit se dressant sur un petit œil rond, inquisiteur et inquiétant, une voix martelant chaque phrase, une moustache taillée avec soin, le pète-sec dans toute sa splendeur.

Après le décès de sa seconde femme, Marie-Paule Coeuré, il avait perdu le goût de vivre, et mourut peu après de chagrin, emporté par une crise cardiaque, dans sa résidence bretonne. Il est inhumé au cimetière de Douarnenez. Seul son ami Henri Crémieux sera présent au moment de ses funérailles mais Louis de Funès, indisponible, a envoyé des fleurs pour ses funérailles.

Filmographie

  • 1921 : Les Trois Mousquetaires, d'Henri Diamant-Berger - Rôle : Une figuration à confirmer
  • 1922 : L'Étroit Mousquetaire de Max Linder - Rôle : à confirmer
  • 1932 : Tumultes, de Robert Siodmak - Rôle : Un gardien de prison
  • 1934 : Cartouche, de Jacques Daroy - Rôle : le sergent recruteur
  • 1934 : Liliom, de Fritz Lang - Rôle : Le brigadier
  • 1935 : La Bandera, de Julien Duvivier - Rôle : Le sergent du train
  • 1936 : La Terre qui meurt, de Jean Vallée
  • 1936 : Tarass Boulba de Alexis Granowsky - Rôle : Un cosaque
  • 1936 : La Porte du large, de Marcel L'Herbier - Rôle : M. Malée
  • 1937 : Miarka, la fille à l'ourse, de Jean Choux
  • 1937 : Marthe Richard, au service de la France, de Raymond Bernard - Rôle : Un officier de marine
  • 1938 : Trois Valses, de Ludwig Berger - Rôle : Le douanier de l'aérodrome
  • 1938 : Barnabé, d'Alexandre Esway - Rôle : Hilaire, le garde-chasse
  • 1938 : Entrée des artistes, de Marc Allégret - Rôle : M. Pignolet
  • 1938 : La Belle Revanche, de Paul Mesnier - Rôle : Le brocanteur
  • 1939 : Thérèse Martin, de Maurice de Canonge - Rôle : Le colonel d'Estange
  • 1939 : Les Otages, de Raymond Bernard – Rôle : le garde-champêtre
  • 1939 : Moulin-Rouge, d'André Hugon - Rôle : Le démarcheur
  • 1939 : Le chasseur de chez Maxim's, de Maurice Cammage
  • 1940 : Chantons quand même, de Pierre Caron - Rôle : Le vieux villageois
  • 1940 : Paris, New-York, d'Yves Mirande - Rôle : Un policier
  • 1940 : Les Musiciens du ciel, de Georges Lacombe - Rôle : Le commissaire de police
  • 1940 : Ils étaient cinq permissionnaires (sorti en 1945), de Pierre Caron - Rôle : Le coiffeur
  • 1941 : Parade en sept nuits, de Marc Allégret - Rôle : L'inspecteur Laurent, l'adjoint
  • 1942 : Mam'zelle Bonaparte, de Maurice Tourneur - Rôle : M. Criscelli
  • 1942 : Les Inconnus dans la maison, d'Henri Decoin - Rôle : Le commissaire Binet
  • 1942 : L'Assassin habite au 21, d'Henri-Georges Clouzot – Rôle : Le docteur Théodore Linz, l'un des "Durand"
  • 1942 : Le journal tombe à cinq heures, de Georges Lacombe - - Rôle : Le capitaine Le Goff
  • 1942 : Le Voile bleu, de Jean Stelli - Rôle : L'inspecteur Duval
  • 1942 : La Symphonie fantastique, de Christian Jaque - Rôle : Le gendarme
  • 1942 : Le Destin fabuleux de Désirée Clary, de Sacha Guitry - Rôle : M. Fouché
  • 1942 : Dernier Atout, de Jacques Becker - Rôle : L'inspecteur Gonzalès
  • 1943 : Signé Picpus, de Richard Pottier - Rôle : M. Arno de Bédarieu
  • 1943 : Vingt-cinq ans de bonheur, de René Jayet - Rôle : M. Barbier
  • 1943 : Pierre et Jean, d'André Cayatte - Rôle : M. Marcel Roland, le boutiquier
  • 1943 : Le Corbeau, d'Henri-Georges Clouzot – Rôle : M. Saillens (le directeur d'école), frère de Denise
  • 1943 : La Main du diable, de Maurice Tourneur - Rôle : M. Mélisse
  • 1944 : La Vie de plaisir, d'Albert Valentin - Rôle : Maître Marion
  • 1946 : Le Dernier Sou, d'André Cayatte - Rôle : M. Stéfani, l'escroc
  • 1946 : La Rose de la mer de Jacques de Baroncelli - Rôle : La Galloche
  • 1946 : Sérénade aux nuages, d'André Cayatte - Rôle : Le comte Fabrice
  • 1946 : L'Affaire du Grand Hôtel, d'André Hugon - Rôle : M. Léon
  • 1947 : Le destin s'amuse, de Emile-Edwin Reinert - Rôle : Tonton
  • 1947 : Dernier refuge, de Marc Maurette - Rôle : M. Beauchamp
  • 1947 : Histoire de chanter, de Gilles Grangier - Rôle : Le docteur Gaston Renault
  • 1947 : Le Village perdu, de Christian Stengel - Rôle : Le père Landrin, paysan
  • 1947 : Antoine et Antoinette, de Jacques Becker – Rôle : M. Roland (le patron de l'épicerie)
  • 1948 : Croisière pour l'inconnu, de Pierre Montazel - Rôle : M. Kohlman
  • 1949 : Du Guesclin, de Bernard de Latour - Rôle : Iagu, le compagnon de Du Guesclin
  • 1949 : La Cage aux filles, de Maurice Cloche - Rôle : M. Antoine Beaudoin, le beau-père de Micheline
  • 1949 : Ronde de nuit, de François Campaux - Rôle : M. Brécard
  • 1949 : Retour à la vie Sketch: "Le retour de Jean", d'Henri-Georges Clouzot - Rôle : Le commandant
  • 1950 : Véronique, de Robert Vernay - Rôle : M. Joseph
  • 1950 : Adémaï au poteau-frontière, de Robert Vernay - Rôle : (?)
  • 1950 : Justice est faite, d'André Cayatte - Rôle : M. Théodore Andrieux, commandant en retraite
  • 1950 : Méfiez-vous des blondes, d'André Hunebelle - Rôle : Le commissaire Bénard
  • 1950 : Les Femmes sont folles, de Gilles Grangier - Rôle : Le capitaine Cabriac
  • 1951 : Ma femme est formidable, d'André Hunebelle - Rôle : Le directeur de l'hôtel
  • 1951 : Pas de vacances pour Monsieur le Maire, de Maurice Labro - Rôle : L'oncle Joachim
  • 1951 : La Passante, d'Henri Calef - Rôle : M. Raoul Pomont, commerçant
  • 1951 : Andalousie, de Robert Vernay - Rôle : M. Ricardo Garcia
  • 1951 : El sueno de Andalucia -Version Espagnole du film précédent- de Luis Lucia - Rôle : M. Ricardo Garcia
  • 1951 : Le Plus Joli Pêché du monde, de Gilles Grangier - Rôle : M. Georges Lebreton dit: "L'oncle Géo"
  • 1951 : Un amour de parapluie -court métrage-, de Jean Laviron - Rôle : L'ami du touriste canadien
  • 1951 : Cent ans de gloire -moyen métrage, documentaire- de Serge de Poligny - Rôle : Le médaillé militaire
  • 1952 : Rome-Paris-Rome (Signori in carrozza), de Luigi Zampa - Rôle : (?)
  • 1952 : Elle et moi, de Guy Lefranc - Rôle : M. Belhomme, l'original
  • 1952 : Fanfan la Tulipe, de Christian-Jaque – Rôle : Le sergent Fier-à-Bras
  • 1952 : L'Agonie des aigles, de Jean Alden-Delos - Rôle : Le capitaine Doguereau, ancien grenadier
  • 1952 : Le Rideau rouge ou Ce soir on joue Mac-Beth, d'André Barsacq - Rôle : M. Sigurd, l'acteur raté
  • 1952 : Le Trou normand, de Jean Boyer – Rôle : Le docteur Aubert, Maire du village de Courteville
  • 1953 : Deux de l'escadrille, de Maurice Labro - Rôle : (?)
  • 1953 : Les Détectives du dimanche, de Claude Orval - Rôle : M. Barquet, quinquagénaire
  • 1953 : Les Compagnes de la nuit, de Ralph Habib - Rôle : Le souriant
  • 1953 : Maternité clandestine, de Jean Gourguet - Rôle : Le père de Jacques
  • 1953 : Capitaine Pantoufle, de Guy Lefranc - Rôle : M. Cochard, le beau-père d'Emmanuel
  • 1953 : Mon frangin du Sénégal, de Guy Lacourt – Rôle : M. Bridoux, l'épicier (père d'Annette)
  • 1953 : Le Dortoir des grandes, d'Henri Decoin - Rôle : Emile, l'aubergiste
  • 1954 : Mourez, nous ferons le reste, de Christian Stengel - Rôle : M. Mathurin, le centenaire
  • 1954 : Le Mouton à cinq pattes, d'Henri Verneuil – Rôle : Antoine Brissard
  • 1954 : Nana, de Christian Jaque -Rôle : M. Steiner
  • 1954 : Cadet Rousselle, d'André Hunebelle – Rôle : M.. Berton (le chef de la police)
  • 1954 : Le Secret d'Hélène Marimon, d'Henri Calef - Rôle : L'oncle de Jacques
  • 1954 : C'est la vie Parisienne, d'Alfred Rode - Rôle : M. Noël Le Garrec
  • 1954 : Madame du Barry, de Christian Jaque - Rôle : M. Guillaume Du Barry
  • 1954 : Un homme en or Pour la télévision, de Jean Kerchbron - Rôle : (?)
  • 1954 : Le Comte de Monte-Cristo, de Robert Vernay - Rôle : M. Nortier de Villefort dans la première époque.
  • 1955 : Le Dossier noir, d'André Cayatte - Rôle : Le commissaire Franconi
  • 1955 : On déménage le colonel, de Maurice Labro - Rôle : Le colonel de La Ribaudière
  • 1955 : La Soupe à la grimace, de Jean Sacha - Rôle : M. Donegal Reed, le contremaître
  • 1955 : Les Diaboliques, d'Henri-Georges Clouzot - Rôle : M. Herboux; le locataire
  • 1955 : Tant qu'il y aura des femmes, d'Edmond T. Gréville - Rôle : (?)
  • 1955 : Napoléon, de Sacha Guitry – Rôle : Le général Cambronne
  • 1955 : Chantage, de Guy Lefranc - Rôle : M. Boussardel, l'homme à tout faire
  • 1955 : L'Impossible Monsieur Pipelet, d'André Hunebelle - Rôle : Le colonel (un des locataires de l'immeuble)
  • 1955 : La Madelon, de Jean Boyer - Rôle : Le commandant Martin
  • 1956 : La Bande à papa, de Guy Lefranc - Rôle : M. Joseph Jérôme dit : "Le grand J", chef de bande
  • 1956 : Toute la ville accuse, de Claude Boissol - Rôle : M. Duplantin
  • 1956 : La Terreur des dames ou Ce cochon de Morin, de Jean Boyer - Rôle : M. Bonnel
  • 1956 : Les Lumières du soir, de Robert Vernay - Rôle : Le quincailler
  • 1956 : Fernand Cow-boy, de Guy Lefranc - Rôle : Le shérif
  • 1956 : La vie est belle, de Roger Pierre et Jean-Marc Thibault - Rôle : Le directeur
  • 1956 : Club de femmes de Ralph Habib - Rôle : Le notaire
  • 1957 : Nous autres à Champignol, de Jean Bastia - Rôle : M. Dugenest
  • 1957 : À pied, à cheval et en voiture, de Maurice Delbez - Rôle : M. Guillard
  • 1957 : Ce joli monde, de Carlo Rim - Rôle : Le commandant des scouts
  • 1957 : Le Coin tranquille ou Déshabillez-vous, mesdames, de Robert Vernay - Rôle : M. Mathieu, le propriétaire
  • 1957 : Donnez-moi ma chance ou Piège à filles, de Léonide Moguy - Rôle : M. Saint-Vallier
  • 1957 : Une Parisienne, de Michel Boisrond - Rôle : M. d'Herblay
  • 1957 : Quelle sacrée soirée ou Nuit blanche et rouge à lèvres, de Robert Vernay - Rôle : Le colonel Charles Dupont
  • 1957 : Ah! quelle équipe, de Roland-Jean Quignon - Rôle : M. Baton
  • 1957 : L'Auberge en folie, de Pierre Chevalier - Rôle : M. Portafaux, le voisin grincheux
  • 1957 : Mademoiselle et son gang, de Jean Boyer - Rôle : L'inspecteur Bourdieux
  • 1957 : Une nuit au Moulin Rouge, de Jean-Claude Roy - Rôle : M. Gaston Guillaumet
  • 1957 : La Peau de l'ours, de Claude Boissol - Rôle : Le commissaire Reboux
  • 1958 : La Moucharde, de Guy Lefranc - Rôle : Maître Perceval
  • 1958 : C'est la faute d'Adam, de Jacqueline Audry - Rôle : Le comte Antoine de Casembon
  • 1958 : Le Désir mène les hommes, de Mick Roussel - Rôle : Le parrain
  • 1958 : Sacrée jeunesse, de André Berthomieu - Rôle : M. Orville, l'assureur
  • 1958 : Suivez-moi jeune homme, de Guy Lefranc - Rôle : M. Robillard, le directeur de l'agence de détectives
  • 1958 : À pied, à cheval et en spoutnik, de Jean Dréville - Rôle : Le maire du village
  • 1958 : La Loi, c'est la loi (Legge e legge), de Christian Jaque - Rôle : Le gendarme Malandin
  • 1959 : Marie-Octobre, de Julien Duvivier : M. Étienne Vandamme, contrôleur des contributions
  • 1959 : Le Gendarme de Champignol, de Jean Bastia - Rôle : Le capitaine de gendarmerie Raspec
  • 1959 : Archimède le clochard, de Gilles Grangier – Rôle : Le commandant en retraite Brossard
  • 1959 : Faibles femmes, de Michel Boisrond - Rôle : M. Edouard Maroni, le père d'Hélène
  • 1959 : Babette s'en va-t-en guerre, de Christian-Jaque - Rôle : Gustave, le patron
  • 1959 : Voulez-vous danser avec moi ?, de Michel Boisrond - Rôle : M. Albert Decauville-Lachené, banquier
  • 1959 : Houla-Houla, de Robert Darène - Rôle : M. Dorand
  • 1959 : Soupe au lait, de Pierre Chevalier - Rôle : M. Antoine Berthaut, maître d'armes
  • 1959 : Nathalie, agent secret, d'Henri Decoin - Rôle : M. Pierre Darbond
  • 1960 : Marie des isles, de Georges Combret - Rôle : Baracuda, le pirate
  • 1960 : Certains l'aiment froide ou Les Râleurs font leur beurre, de Jean Bastia - Rôle : Maitre Leboiteux, notaire
  • 1960 : La Française et l'Amour, film à sketches – Rôle : Le colonel Chappe, dans le sketch l'Enfance, réalisé par Henri Decoin
  • 1960 : Les Portes claquent, de Jacques Poitrenaud et Michel Fernaud - Rôle : André Costier, le père
  • 1961 : À rebrousse-poil ou Les Piqués ou Les Mordus, de Pierre Armand - Rôle : Le colonel irascible
  • 1961 : Le Masque de fer, d'Henri Decoin - Rôle : M. de Saint-Mars
  • 1962 : Snobs !, de Jean-Pierre Mocky - Rôle : Le général Pierre de Castignac
  • 1962 : L'assassin est dans l'annuaire ou Cet imbécile de Rimoldi, de Léo Joannon - Rôle : Le monsieur de l'avenue des tilleuls
  • 1962 : Comment réussir en amour, de Michel Boisrond - Rôle : Le directeur des éditions
  • 1962 : Un singe en hiver, d'Henri Verneuil – Rôle : M.. Landru (le patron du bazar)
  • 1962 : Cartouche, de Philippe de Broca - Rôle : Le sergent recruteur
  • 1962 : Le Diable et les Dix Commandements, de Julien Duvivier - Rôle : L'inspecteur dans le sketch "Tu ne déroberas point"
  • 1962 : Jusqu'à plus soif, de Maurice Labro - Rôle : Le père Soulage
  • 1962 : Conduite à gauche, de Guy Lefranc - Rôle : Francis
  • 1962 : Les Filles de La Rochelle, de Bernard Deflandre - Rôle : Le roi Charles VI
  • 1962 : Les Mystères de Paris, d'André Hunebelle - Rôle : M. Pipelet, le concierge
  • 1963 : Les Veinards, film à sketches – Rôle : Le Bijoutier, dans le sketch Le Gros Lot, réalisé par Jack Pinoteau
  • 1963 : Cadavres en vacances ou "Pas si folles les guêpes", de Jacqueline Audry - Rôle : Le commissaire Mercadier
  • 1963 : Coup de bambou, de Jean Boyer - Rôle : Le docteur Séverin
  • 1963 : Règlements de comptes, de Pierre Chevalier - Rôle : M. Léger
  • 1963 : Une blonde comme ça ou "Miss Shumway jette un sort", de Jean Jabely - Rôle : M. Léopold Shumway
  • 1963 : À toi de faire mignonne, de Bernard Borderie - Rôle : Le général Jean Walker
  • 1963 : L'Honorable Stanislas, agent secret, de Jean-Charles Dudrumet - Rôle : Le commissaire Mouton
  • 1963 : La Chaste Suzanne (La casta Susana), de Luis-César Amadori - Rôle : Pomarel
  • 1963 : La Mer à boire (Mare matto), de Renato Castellani - Rôle : L'avocat
  • 1963 : Clémentine chérie, de Pierre Chevalier - Rôle : Le concierge F.B.I
  • 1963 : L'assassin connaît la musique..., de Pierre Chenal - Rôle : Papa Duvillard
  • 1963 : Trois de perdues (Tre piger i Paris), film inédit de Gabriel Axel - Rôle : M. Maurice
  • 1963 : Un coup dans l'aile - (Pour la télévision), de Claude Barma - Rôle : L'examinateur
  • 1964 : L'Âge ingrat, de Gilles Grangier – Rôle : L'estivant récalcitrant
  • 1964 : L'assassin viendra ce soir, de Jean Maley - Rôle : Le commissaire Henri Muller
  • 1964 : Que personne ne sorte, d'Yvan Govar - Rôle : Le révérend Murdoch
  • 1964 : L'Étrange Auto-stoppeuse, film inédit de Jean Darcy et Raoul André - Rôle : (?)
  • 1964 : Le Petit Monstre, film inédit de Jean-Paul Sassy - Rôle : (?)
  • 1964 : Patate, de Robert Thomas - Rôle : M. Michalon
  • 1964 : Les Barbouzes, de Georges Lautner – Rôle : Le colonel Lanoix
  • 1964 : Les Mordus de Paris, de Pierre Armand - Rôle : (?)
  • 1964 : La Chasse à l'homme, d'Edouard Molinaro - Rôle : Le beau-père
  • 1965 : Merveilleuse Angélique, de Bernard Borderie - Rôle : Bourjus, l'aubergiste
  • 1965 : Le Majordome, de Jean Delannoy – Rôle : Maître de Royssac, avocat général
  • 1965 : Sursis pour un espion, de Jean Maley - Rôle : (?)
  • 1965 : Pas de caviar pour tante Olga, de Jean Becker - Rôle : Edouard, le valet de chambre
  • 1965 : L'Or du duc, de Jacques Baratier - Rôle : Le général de Bonneguerre
  • 1965 : Un milliard dans un billard, de Nicolas Gessner - Rôle : (?)
  • 1965 : La Misère et la gloire - (Pour la télévision, tourné en deux parties), d'Henri Spade - Rôle : M. Deviolaine
  • 1965 : La Queue du diable - (Pour la télévision), d'André Leroux - Rôle : (?)
  • 1966 : Le Jardinier d'Argenteuil, de Jean-Paul Le Chanois – Rôle : Le patron du restaurant
  • 1966 : La Ligne de démarcation, de Claude Chabrol - Rôle : Eugène Menetru, patron du café
  • 1966 : Le Grand Restaurant, de Jacques Besnard – Rôle : Le ministre de l'Intérieur
  • 1966 : Les Combinards (La fabbrica dei soldi : Sketch: Imbroglio d'amore), de Jean-Claude Roy - Rôle : Le commissaire
  • 1967 : Deslouettes père et fils, feuilleton télévisé en 6 épisodes de 25 min, d'Arlen Papazian et Claude Robrini - Rôle : (?)
  • 1967 : Les Créatures du bon-dieu, série télévisée de Jean Laviron – Apparaît dans l'épisode le Chat de Brest - Rôle : (?)
  • 1968 : Ambroise Paré, la défaite (télévision), d'Éric Le Hung – Rôle : Vialot, le barbier
  • 1968 : Les Dossiers de l'agence O, série télévisée en 13 épisodes de Jean Salvy et Marc Simenon – Rôle : L'inspecteur Bichon. Apparaît dans les épisodes 1 (le Prisonnier de Lagny), 4 (la Cage d'Émile), 5 (le Docteur Tant-pis), 7 (l'Étrangleur de Montigny) et 10 (l'Arrestation du musicien).
  • 1969 : Un merveilleux parfum d'oseille, de Renaldo Bassi – Rôle : Guillaume de Kerfuntel
  • 1969 : Jacquou le croquant, feuilleton télévisé en 6 épisodes de 90 min, de Stellio Lorenzi – Rôle : La Ramée
  • 1969 : La Honte de la famille, de Richard Balducci – Rôles : Murato/le commissaire
  • 1969 : Sainte Jeanne de Claude Loursais, téléfilm diffusé en deux parties, adapté de la pièce éponyme de George Bernard Shaw - Rôle : La Trémoille
  • 1970 : Le fauteuil hanté, réalisé par Pierre Bureau – Rôle : Raymond de la Beyssière
  • 1970 : Les Novices, de Guy Casaril – Rôle : Le vieux client sadique
  • 1971 : Jeunes Filles bien sous tous rapports (Das Bumsfidele Internat), de Norbert Terry – Rôle : Le professeur Tissot
  • 1971 : Quentin Durward, feuilleton télévisé de Gilles Grangier – Rôle : Sir Ludovic Lesly
  • 1971 : Mais qui m'a donc fait ce bébé ?, de Michel Gérard - Rôle : M. Marchand
  • 1972 : Le Viager, de Pierre Tchernia – Rôle : Le grand-père Galipeau

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article