Dauphin Claude

Publié le par Mémoires de Guerre

Claude Dauphin, de son vrai nom Claude Marie Eugène Legrand, né le 19 août 1903 à Corbeil et mort le 16 novembre 1978 à Paris, est un acteur français. Fils du poète Franc-Nohain et père du comédien Jean-Claude Dauphin, il est également le frère de l'homme de radio et de télévision Jean Nohain. 

Dauphin Claude
Dauphin Claude

Carrière

Dès 1940 il est mobilisé, et sert comme aspirant dans un régiment de chars, équipé de S 35 Somua, qui participera à quelques contacts avec l'ennemi. Résistant pendant la Seconde Guerre mondiale et membre du réseau « Carte » d'André Girard, le lendemain de la fin du tournage de La Belle Aventure, en 1942, il embarque à Nice, à l'aube, à bord d'un sous-marin britannique à destination de l'Angleterre.

Il est l'auteur de Les Derniers Trombones, comprendre les derniers grands acteurs, qui relate des anecdotes croustillantes sur le tournage de La Plus Belle Soirée de ma vie (1972) d'Ettore Scola, où il joue aux côtés de Michel Simon, Pierre Brasseur et Charles Vanel. Il a tourné dans plus de cent films. Il a également prêté sa voix notamment à Fred Astaire dans certains films dont La Tour infernale ou encore à John Marley alias Jack Woltz dans Le Parrain.

Vie Privée et décès

Marié trois fois, il a eu pour femme l'actrice Rosine Deréan, puis l'actrice Maria Mauban. Leur fils est l'acteur Jean-Claude Dauphin. Claude Dauphin meurt à l'Hôpital Laennec dans le 7e arrondissement de Paris d'une occlusion intestinale à l'âge de 75 ans. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise, division 89. 

Filmographie

Théâtre

  • 1934 : Une femme libre d'Armand Salacrou, mise en scène Paulette Pax, théâtre de l'Œuvre
  • 1934 : Espoir d'Henri Bernstein, théâtre du Gymnase, avec Victor Francen, Gabrielle Dorziat et Renée Devillers
  • 1936 : Le Cœur d'Henri Bernstein, théâtre du Gymnase
  • 1937 : Le Voyage d'Henry Bataille, mise en scène Henri Bernstein, théâtre du Gymnase
  • 1944 : Une grande fille toute simple d'André Roussin, mise en scène Louis Ducreux, théâtre des Ambassadeurs
  • 1946 : No exit de Jean-Paul Sartre, adaptation Paul Bowles, New York
  • 1946 : Le Bal des pompiers de Jean Nohain, mise en scène Pierre-Louis, théâtre des Célestins
  • 1947 : L'amour vient en jouant de Jean Bernard-Luc, mise en scène Pierre-Louis, théâtre Édouard VII
  • 1947 : Homard à l'américaine de Robert Vattier et Albert Rieux, théâtre de l'Œuvre
  • 1949 : La Soif d'Henry Bernstein, théâtre des Ambassadeurs
  • 1951 : Le Rayon des jouets de Jacques Deval, mise en scène de l'auteur, théâtre de la Madeleine
  • 1953 : Le Rayon des jouets de Jacques Deval, mise en scène de l'auteur, théâtre des Célestins
  • 1954 : Souviens-toi mon amour d'André Birabeau, mise en scène Pierre Dux, théâtre Édouard VII
  • 1959 : Ange le Bienheureux de Jean-Pierre Aumont, mise en scène Jacques Charon, théâtre des Célestins
  • 1959 : La Folie de et mise en scène Louis Ducreux, théâtre de la Madeleine
  • 1962 : Hedda Gabler d'Henrik Ibsen, mise en scène Raymond Rouleau, théâtre Montparnasse
  • 1962 : Adorable Julia de Marc-Gilbert Sauvajon et Guy Bolton d'après William Somerset Maugham, théâtre Sarah Bernhardt
  • 1964 : Mon Faust de Paul Valéry, mise en scène Pierre Franck, théâtre des Célestins
  • 1965 : Les Séquestrés d'Altona de Jean-Paul Sartre, mise en scène François Périer, théâtre de l'Athénée
  • 1966 : Mort d'un commis voyageur d'Arthur Miller, mise en scène Gabriel Garran, (théâtre de la Commue d'Aubervilliers)
  • 1966 : La Bouteille à l'encre d'Albert Husson, mise en scène Jean-Pierre Grenier, théâtre Saint-Georges
  • 1968 : L'Amante anglaise de Marguerite Duras, mise en scène Claude Régy, TNP théâtre de Chaillot
  • 1969 : Le Prix d'Arthur Miller, mise en scène Raymond Rouleau, théâtre Montparnasse
  • 1970 : Le Marchand de Venise de William Shakespeare, mise en scène Marcelle Tassencourt, théâtre Édouard VII
  • 1971 : Vétir ceux qui sont nus de Luigi Pirandello, mise en scène René Dupuy, théâtre de l'Athénée-Louis-Jouvet
  • 1974 : Dreyfus de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Jacques Rosner, théâtre national de l'Odéon, théâtre de Paris
  • 1974 : La Création du monde et autres bisness d'Arthur Miller, mise en scène Jean Mercure, théâtre de la Ville
  • 1975 : L'Arrestation de Jean Anouilh, mise en scène Jean Anouilh et Roland Piétri, théâtre de l'Athénée
  • 1976 : Le Séquoïa de George Furth, mise en scène Jacques Mauclair, théâtre de l'Athénée
  • 1976 : L'Amante anglaise de Marguerite Duras, mise en scène Claude Régy, théâtre d'Orsay
  • 1977 : Le Météore de Friedrich Dürrenmatt, mise en scène Gabriel Garran, théâtre de la Commune
  • 1978 : Le Pavillon Balthazar de Reine Bartève, mise en scène Gabriel Garran, Petit Odéon
  • 1978 : L'Avocat du diable de Dore Schary, mise en scène Marcelle Tassencourt, théâtre Montansier

Télévision

  • 1960 : Rue de la Gaîté : lui-même
  • 1974 : Au théâtre ce soir : Candida de George Bernard Shaw, mise en scène Jean Desailly, réalisation Jean Royer, théâtre Marigny
  • 1975 : Au théâtre ce soir : On croit rêver de Jacques François, mise en scène de l'auteur, réalisation Pierre Sabbagh, théâtre Édouard VII
  • 1977 : Il est Voltaire dans Ce diable d'homme de Marcel Camus
  • 1978 : Les Misérables (Les Miserables) de Glenn Jordan
  • 1978 : Messieurs les ronds-de-cuir m.e.s. de Daniel Ceccaldi

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article