Gildès Anthony

Publié le par Mémoires de Guerre

Anatole Gleizes dit Anthony Gildès, né le 13 août 1856 à Metz (Moselle) et mort le 6 octobre 1941 dans le 17e arrondissement de Paris, est un acteur de théâtre et de cinéma français. 

Gildès Anthony
Gildès Anthony

Carrière

Neveu du sculpteur Georges Gleizes, il entame une carrière administrative à la Préfecture de la Seine et, parallèlement, une carrière artistique comme comédien au théâtre. Il devient célèbre à partir de 1892 dans la pièce de Maurice Donnay, Lysistrata. Après de nombreux rôles au théâtre, Gildès devient acteur de cinéma à partir de 1916. Il tourne alors dans les premiers films muets, dont Mater Dolorosa d’Abel Gance.

Son dernier film sortira quelques semaines seulement avant son décès à l'âge de 85 ans. Veuf de Thérèse Roques, institutrice de la Ville de Paris, époux de sa cousine Marie-Blanche Gleizes, il était le père de Suzanne Gleizes (1893-1978) épouse de l'industriel Jacques Delafon, maire de Samoreau, fils du co-fondateur de l'entreprise Jacob Delafon. 

Filmographie

Théâtre

  • 1892 : Lysistrata de Maurice Donnay d'après Aristophane, Grand Théâtre
  • 1893 : Madame Sans-Gêne de Victorien Sardou et Émile Moreau, théâtre du Vaudeville
  • 1896 : Lysistrata de Maurice Donnay d'après Aristophane, théâtre du Vaudeville
  • 1900 : La Robe rouge d'Eugène Brieux, théâtre du Vaudeville
  • 1921 : La Tendresse d'Henry Bataille, théâtre du Vaudeville
  • 1921 : Comédienne de Jacques Bousquet, Paul Armont, théâtre des Nouveautés
  • 1924 : Ce que femme veut d’Alfred Savoir et Étienne Rey, mise en scène Charlotte Lysès, théâtre des Mathurins
  • 1924 : Le Geste de Maurice Donnay et Henri Duvernois, théâtre de la Renaissance
  • 1932 : Le Sexe fort de Tristan Bernard, théâtre des Nouveautés
  • 1932 : Jeanne d’Henri Duvernois, mise en scène Jacques Copeau, théâtre des Nouveautés

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article