Popesco Elvire

Publié le par Roger Cousin

Elvire Popesco, pseudonyme de Elvira Popescu, est une actrice française d'origine roumaine, née à Bucarest le 10 mai 1894 et morte à Paris le 11 décembre 1993. Sociétaire du Théâtre national de Bucarest en 1914, elle joua dans quelques films muets, avant de monter sur la scène parisienne où, dès 1924, l'authenticité de sa veine comique et son accent firent rapidement d'elle un « monstre sacré » du théâtre de boulevard. Interprète privilégiée de Louis Verneuil pour qui elle joua, entre autres, Ma cousine de Varsovie, elle triompha également dans Tovaritch (Jacques Deval, 1933), La Machine infernale (1954), mais aussi dans des pièces de Henri Bernstein et d'André Roussin : Nina (1949) La Mamma (1957) La voyante (1971).

Directrice du Théâtre de Paris (1956-1965), puis du Théâtre Marigny, elle eut, au cinéma, une carrière moins remarquée : La Présidente (Fernand Rivers, 1938), Tricoche et Cacolet (Pierre Colombier, 1938), Ils étaient neuf célibataires (Sacha Guitry, 1939), Paradis perdu (1938) et Austerlitz (Abel Gance, 1959), Plein soleil (René Clément, 1959), etc. A l'âge de quatre-vingt-quatre ans, Elvire Popesco avait encore repris son rôle de la Mamma qu’André Roussin lui avait écrit en 1957. Devenue comtesse de Foy par mariage, elle tenait salon dans la propriété de Mézy (Yvelines), fréquenté par le tout-Paris. Elvire Popesco est inhumée au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Popesco ElvirePopesco Elvire

videoFilmographie

  •  1923 : La Jeune fille de la mansarde (Țigăncușa de la iatac) de Alfred Halm
  •  1930 : L'Étrangère de Gaston Ravel
  •  1931 : Ma cousine de Varsovie de Carmine Gallone
  •  1932 : Sa meilleure cliente de Pierre Colombier
  •  1934 : Une femme chipée de Pierre Colombier
  •  1935 : Dora Nelson de René Guissart
  •  1936 : Le Roi de Pierre Colombier
  •  1936 : L'Homme du jour de Julien Duvivier
  •  1936 : L'Amant de madame Vidal d'André Berthomieu
  •  1937 : La Maison d'en face de Christian-Jaque
  •  1937 : L'habit vert de Roger Richebé
  •  1937 : Le Club des aristocrates de Pierre Colombier
  •  1937 : À Venise, une nuit de Christian-Jaque
  •  1938 : Tricoche et Cacolet de Pierre Colombier
  •  1938 : La Présidente de Fernand Rivers
  •  1938 : Éducation de prince de Alexander Esway
  •  1938 : Eusèbe député de André Berthomieu
  •  1938 : Mon curé chez les riches de Jean Boyer
  •  1939 : Le Veau gras de Serge de Poligny
  •  1939 : Le Bois sacré de Léon Mathot et Robert Bibal
  •  1939 : Derrière la façade de Georges Lacombe et Yves Mirande
  •  1939 : Paradis perdu de Abel Gance
  •  1939 : L'Héritier des Mondésir de Albert Valentin
  •  1939 : Ils étaient neuf célibataires de Sacha Guitry
  •  1941 : Parade en sept nuits de Marc Allégret : Madame
  •  1941 : L'Âge d'or de Jean de Limur
  •  1941 : Mademoiselle swing de Richard Pottier
  •  1941 : Le Valet maître de Paul Mesnier
  •  1942 : Fou d'amour de Paul Mesnier
  •  1942 : Frédérica de Jean Boyer
  •  1942 : Le Voile bleu de Jean Stelli
  •  1959 : Plein soleil de René Clément
  •  1959 : Austerlitz de Abel Gance

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article